Guide de la faille probatoire #112 : Presque trop facile

JudgeHype | 14/08/2019 à 09h53 - 2

Coucou tout le monde. Petit retard de ma part dans la publication de ce guide, mais que voulez-vous, mon FAI a décidé de me proposer un down de 10 heures de ma connexion à internet ce mardi. Autant vous dire que se retrouver devant le PC à attendre que ça revienne n'était pas un plaisir ^^

Cette 112ème faille probatoire est une véritable partie de plaisir. Le Croisé est surpuissant et dégommera ses ennemis avec une facilité déconcertante. Blizzard vous laisse près de 6 minutes pour vaincre le Gardien, mais même en prenant votre temps, vous mettrez la moitié du temps.

Le premier niveau est très linéaire. Ne perdez pas de temps au tout début du niveau, foncez vers le monstre rare, puis prenez le couloir qui mène au portail, non sans oublier de prendre le pylône de vitesse évidemment. Celui-ci vous permettra de traverser rapidement les lieux, même s'il ne vaut pas oublier de zigouiller les gros packs d'ennemis, histoire de faire avancer votre barre de progression.

Le second niveau est une longue ligne droite. La densité d'ennemis est intéressante, et il y a surtout des champions/rares regroupés à peu près au même endroit, avec un pylône de puissance et un second de conduction. Autant vous dire que ça va faire un sacré spectacle sons et lumières.

Le troisième niveau sera nécessaire pour faire apparaître le Gardien, la Vestale infernale. Celle-ci ne tiendra pas 3 secondes si vous activez votre Champion d'Akarat.

On tient clairement une des failles probatoires les plus faciles, donc n'hésitez pas à la parcourir, cela vous fera une cache gratuite pour votre personnage habituel.

2 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Diablo III : 70.699.997 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.