Guide de la faille probatoire #170

Pour mourir, il faut presque le vouloir très fort
JudgeHype | 22/09/2020 à 10h22 - 2

La 170ème faille probatoire de l'histoire de Diablo 3 est arrivée et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle est assez facile à valider. Néanmoins, et comme c'est le cas depuis toujours, voici mes conseils pour en venir à bout rapidement, avec en bonus les cartes détaillées des trois premiers niveaux.

Le Nécromancien est pour sa part extrêmement puissant. Sa faux fera des ravages monstrueux dans les rangs des démons tout en permettant d'accélérer votre vitesse d'attaque, celle de déplacement et en régénérant votre essence. Derrière, il ne vous reste plus qu'à invoquer vous assurer de la présence de votre alter ego, d'invoquer des squelettes et de lancer Armure d'Os à intervalles réguliers pour le maintenir à 10 charges. Foncez constamment dans le tas et vous verrez la barre de progression évoluer très rapidement.

Le premier niveau est assez gros et je vous invite à faire un petit détour pour récupérer le pylône de vitesse. En plus, il y a un pack de champions juste devant, c'est toujours ça de pris. Puis, foncez vers la sortie en prenant aussi le pylône de puissance. Le second niveau mérite un coup d'oeil de votre part à la carte pour ne pas passer à côté des Champions.

Le troisième niveau, gigantesque, sera celui où vous ferez apparaître le Gardien. Il est peu probable que vous le visiterez en intégralité, mais je vous ai tout de même dévoilé la carte entière pour le plaisir. Vesalius ne tiendra pas plus de quelques secondes après son apparition, votre Nécro en viendra à bout en quelques instants. Et voilà, à vous la cache probatoire ;)

Tags : Diablo 3 Failles Guide
2 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Diablo III : 71.004.864 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.